i

Tout va bien – l’été met de bonne humeur !

Ricarda Nieswandt

Allemagne

Je vous donne donc mes 10 conseils pour avoir une cuisine mieux rangée

L’été, c’est les grillades avec les amis, du beau temps et des vacances. Alors qu’on a souvent des tâches pas très drôles à faire dans la cuisine, on se détend immédiatement quand on est en vacances. Particulièrement, bien sûr, lorsqu’on loge dans un hôtel et qu’on se laisse chouchouter, mais aussi lorsqu’on a loué un appartement pour les vacances. Que ce soit dans une chambre d’hôtel ou dans une maison de vacances, il n’y a que les objets et les meubles les plus importants, et même la cuisine est le plus souvent aménagée de manière plutôt spartiate. On n’y trouve souvent que quatre assiettes, quatre tasses, le nombre exact de couverts et un nombre approximatif de verres, et on se sent pourtant léger et insouciant. On peut retrouver cette sensation au quotidien en se débarrassant de ce dont on n’a pas besoin.

Une personne possède en moyenne 10 000 objets. Certains se passionnent pour la collection de livres, d’autres préfèrent les vêtements. La cuisine est la pièce la plus importante de la maison, où chacun cuisine. Et si on le fait avec passion, on possède certainement encore plus d’objets que ceux pour qui la cuisine n’est qu’une nécessité.

Mais parmi les objets que nous avons dans notre cuisine, desquels avons-nous vraiment besoin ? Quand et pourquoi les avons-nous achetés, quand les avons-nous utilisés pour la dernière fois ? Vivre avec le minimum est à la mode en ce moment. Une mode qui ne veut pas forcément dire qu’on ne doit rien posséder. Quand on aime cuisiner, qu’on le fait beaucoup et qu’on aime avoir des invités, on a bien évidemment aussi besoin d’une grande table, de plein de chaines et d’un nombre conséquents de vaisselle et de couverts. Mais moins est souvent mieux, ou, comme l’a si bien dit Jim Henson : Simple is good. Ces dernières semaines, j’ai rangé ma cuisine, et maintenant, je suis de bonne humeur et je me sens libre. 

Je vous donne donc mes 10 conseils pour avoir une cuisine mieux rangée – pour un été plus détendu !

Conseil n° 1

Un jour, j’ai pris le temps de prendre dans la main absolument tous les objets qui se trouvaient dans ma cuisine. Et je me suis demandé : quand l’ai-je utilisé pour la dernière fois ? Est-ce que j’en ai encore besoin ? Est-ce qu’il me rend heureux ? Cela m’a fait prendre conscience que je n’avais pas besoin de cinq cuillères en bois et que cela faisait des années que je n’avais pas utilisé mes tasses à café et mes soucoupes. Se séparer délibérément d’objets est la première étape du rangement.

 

Conseil n° 2

Mon garde-manger est toujours bien plein. En réalité, il y a pas mal d’aliments qui y sont stockés dont je n’ai pas besoin si souvent. Alors j’ai établi un planning de cuisine et j’ai commencé par utiliser ceux qui ne faisaient que prendre de la place. Maintenant j’ai de nouveau de la place pour les aliments dont j’ai toujours besoin pour cuisiner, comme des pâtes ou de la sauce tomate. Si j’ai envie de cuisiner quelque chose d’inhabituel, je peux l’acheter spontanément.

 

Conseil n° 3

Les minimalistes ne jurent que par la règle des 20-20. Tout ce qui peut être remplacé en 20 minutes pour moins de 20 euros doit disparaître. J’ai d’abord mis certains objets dans un carton que j’ai rangé dans ma cave et je me suis imposé un délai. Pour l’instant, ils ne m’ont pas manqué.

Conseil n° 4

Pour une meilleure vue d’ensemble du garde-manger, il vaut mieux trier les aliments. Les ingrédients pour la pâtisserie vont avec les ingrédients pour la pâtisserie, les pâtes, le riz et les conserves de tomates forment un groupe, le café et le thé en forment un autre. On retrouve donc ses objets plus rapidement et plus facilement.

 

Conseil n° 5

Il faut faire attention au style des ustensiles de cuisine dès l’achat. Les ustensiles particulièrement jolis doivent trôner sur le plan de travail ou l’étagère, tout ce qui n’est « pas joli » va dans le placard. Si on a un doute, c’est qu’on ne les utilise de toute façon pas tous les jours, et qu’ils vont donc dans la catégorie « nid à poussière ».

 

Conseil n° 6

Un sachet de petits pains a une durée de vie de 25 minutes. C’est la durée entre l’achat chez le boulanger et le moment où le pain est dans l’assiette. Ça vaut donc le coup d’acheter un sac en tissu. Ce n’est pas seulement joli, c’est mieux pour l’environnement. On peut aussi enlever d’autres sacs de la cuisine – combien des sacs en tissu que nous possédons utilisons-nous vraiment régulièrement ?

Conseil n° 7

Il est important que chaque objet et chaque aliment ait sa place dans la cuisine. Et qu’il soit remis à sa place immédiatement après avoir été utilisé, ou rangé dans le lave-vaisselle directement pendant que l’on fait la cuisine.

 

Conseil n° 8

Acheter des produits sans conditionnement – chaque jour, un nombre incalculable d’emballages finissent dans la poubelle jaune. Pour cela, il suffit d’aller au marché ou dans les magasins qui proposent des produits sans conditionnement. Il est possible de réduire les déchets même dans les supermarchés, en amenant des récipients appropriés ou en emballant les fruits et les légumes dans des sacs en papier.

 

Conseil n° 9

Les livres de cuisine, c’est super – mais honnêtement, pour quelles recettes les utilisons-nous vraiment régulièrement ? Nous avons peut-être des amis qui aimeraient de nouvelles suggestions de recettes. C’est valable ici aussi – se débarrasser de ce qui ne rend pas heureux.

 

Conseil n° 10

Ranger le soir – la vaisselle sale dans le lave-vaisselle, les aliments utilisés dans le garde-manger. Peut-être même mettre la table pour le petit-déjeuner. C’est comme ça qu’on attaque non seulement l’été de bonne humeur, mais aussi la journée !

Articles connexes

top

Liste d’envies

Vous devez vous connecter pour ajouter des produits à votre liste d’envies.

Connexion

Veuillez sélectionner un autre produit

Comparer

Comparer les produits

Vous ne pouvez pas comparer plus de 3 produits. Veuillez retirer un produit avant d’en ajouter un autre.